L’enfer est si proche du paradis

by By Mathilda
0 comment

J’ai été détourné

De ce qui logeait au fond de moi

De cette vérité

Pourtant prêt à l’emploi

L’action d’incarnation

Te fais oublier la vérité

Si tu oublies cette négation

Tu y résides à l’éternité

On pourrait être surpris

Une fois libéré

Que ce que l’on croyait acquis

N’était pas notre vérité

Tu as peut-être fait semblant

Pour combler tous ces blancs

J’ai surtout éviter le pire

Pour arrêter de me nuire

Ce premier pas vers moi

A réellement commencé

Quand j’étais à l’étroit

Pensant être abandonnée

Vers moi, cet inconnu

Toujours familier

Mets moi à nu

Pour ne plus t’oublier

Des signes et des synchronicités

Pour me rappeler ma liberté

Si subtiles, si vite oubliées

Que je les ai confié à mon diable incarné

Toujours prêt à me protéger

Dans les moments les plus froids

Toujours prêts à me conditionner

En me faisant croire que ça vient d’moi

L’enfer est si proche du paradis

Qu’on croit en avoir fini

Il t’empêche de respirer

En calculant toutes les données

Je pensais que c’était mon heure

Ma vue m’a trompé

Ce n’était qu’un leurre

Je me suis condamnée

L’Univers est pourtant clair

Mais je ne voyais pas l’horizon

Il te traverse en un éclair

Pour te libérer du poison

Le vrai amour de soi

N’est pas possession

Pourtant, il y a des bras

Qui nourrissent ce poison

Ce destin tant attendu

M’est encore inconnu

Je suis prête à résilier

Tout les contrats du passé

il n’y pas de remède

L’inconnu sera la clef

Je ne veux plus que tu m’aides

Je choisis la liberté

❤︎

Mathilda

You may also like

Laisser un commentaire :)